Soutenons la tentative des Palestiniens d’avoir leur État

Submitted by martin on 12 October, 2011 - 8:26

Défiant les pressions israélienne et américaine, la direction palestinienne fait pression pour un vote sur sa demande de reconnaissance à l'ONU dès que possible.

Le Conseil de sécurité a commencé à étudier l'offre le 26 septembre. Le processus pourrait durer des mois.

Les Palestiniens envisagent également la reprise des négociations avec Israël. Le président palestinien Mahmoud Abbas a dit, assez raisonnablement, que «les Palestiniens ne peuvent pas négocier toute proposition qui n'est pas basée sur les frontières de 1967 et qui ne garantit pas un gel des colonies en Cisjordanie».

Israël réagit en intensifiant sa campagne contre les Palestiniens. Le discours hypocrite et fourbe de Binyamin Netanyahu à l'ONU, blâmant les Palestiniens pour l'absence de progrès, est une face de la réaction officielle israélienne, l'autre est le ministre des Affaires étrangères d’extrême-droite Avigdor Lieberman, qui a promis «des répercussions sévères» au geste des Palestiniens.

Ce n'est pas seulement une question des discours de Lieberman. Israël peut sanctionner l'Autorité Palestinienne en retenant ses revenus fiscaux. Et sur le terrain, aussi, les tensions dans la Cisjordanie occupée sont croissantes. Les rapports indiquent un sommet dans les attaques des colons israéliens contre les Palestiniens.

Le 23 septembre, les affrontements entre les colons de l'avant-poste de Esh Kodesh et les Palestiniens du village de Qusra ont fini avec le meurtre d'un homme palestinien de 33 ans, Issam Odeh, par les soldats israéliens. Qusra a récemment vu quatre mosquées vandalisées par des colons, en réponse a été mis en place un «comité de vigilance», qui prétend avoir déjoué au moins une attaque. D'autres villages ont apparemment fait la même chose.

De nombreux colons semblent se préparer pour des violences de grande envergure contre les Palestiniens.

Tactiquement, les Palestiniens pourraient être sages d'éviter les affrontements. Qu’ils soient capables ou non de le faire, étant donné les agressions des colons et la protection des colons par Tsahal, est une autre affaire. De toute façon, si les affrontements ont lieu, nous sommes du côté des Palestiniens. Les colons ne devraient pas être là.

Nous avons besoin de mettre à nu la violence des colons et de l’armée israélienne dans le cadre de notre soutien pour la campagne des Palestiniens pour un État indépendant aux côtés d'Israël.


Traduction de Hugo Pouliot

Add new comment

This website uses cookies, you can find out more and set your preferences here.
By continuing to use this website, you agree to our Privacy Policy and Terms & Conditions.